Koob de

The Stupidity Paradox

de Mats Alvesson, André Spicer par Guillemette Allard-Bares

publié le 22/12/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez pourquoi la stupidité règne souvent dans le monde professionnel. Comment des grands groupes respectables et a priori, intelligents sont amenés à prendre des décisions absurdes, irrationnelles ou tout simplement… idiotes.

Vous découvrirez aussi que :

- la culture d’entreprise actuelle repose davantage sur l’image que sur l’intelligence et sur l’efficacité réelles ;

- la “stupidité fonctionnelle” consiste à accomplir des tâches sans réflexion, ni vision d’ensemble ;

- les structures professionnelles invitent souvent les employés à ne pas réfléchir ;

- la stupidité est l’amie de la gestion quotidienne, mais peut entraîner des catastrophes sur le long terme ;

- l’esprit critique est découragé car perçu comme trop négatif et potentiellement perturbateur.

Dans une société complexe où règne la compétition, l’usage de l’intelligence semble aller de soi. La stupidité au travail paraît devoir se cantonner à des individus isolés ou à quelques structures en grand besoin de réforme. Pourtant, la réalité est toute autre. La stupidité en tant qu’absence de réflexion est omniprésente et même encouragée dans une majorité de secteurs. Elle permet efficacité et cohésion à court terme... mais peut vite s’avérer désastreuse.


Biographie de l'auteur

Mats Alvesson est né en 1956, en Suède. Il est professeur en management, mais également auteur. Après avoir obtenu son doctorat en philosophie à la Lund University en 1983, Mats Alvesson décide de s'intéresser au management. Connu pour avoir apporté sa contribution dans le domaine des études de gestion critique, ce professeur suédois a publié de multiples livres abordant le sujet. Dans ces ouvrages, il analyse et explique la culture d'entreprise, la gestion critique, la culture organisationnelle, ainsi que l'influence du leadership en entreprise. Son expertise lui vaudra d'enseigner à la University of Queensland Business School et à la Stockholm Business School. Mats Alvesson est également titulaire d'une chaire au sein de la Lund University, l’université où lui-même a été diplômé. C’est d’ailleurs là qu’il donne principalement ses cours.

Commentaires :

agaugler
2018-06-23 07:01:41
Très juste dans son analyse, basée sur des exemples concrets.
poubelle
2017-01-04 11:44:49
La même idée est un peu trop rabâchée, en plus elle est dans le titre. Elle est néanmoins intéressante. Il serait bien que des exemples soient aussi intégrés au Koob.