Koob de

The Attention Merchants

de Tim Wu par Henri-Benoît Stuart

publié le 22/03/2018

En lisant ce koob, vous découvrirez quels dangers représentent les marchands d’attention.

Vous découvrirez aussi que :

- la présidence Obama n’était pas glamour ;

- les marchands d’attention vous divertissent dans tous les sens du terme ;

- les marchands d’attention sont nés à New York dans les années 1830-40 ;

- la propagande des États totalitaires était l’héritière de la propagande britannique de la Première Guerre mondiale ;

- le mot “propagande” est d’origine religieuse ;

- les marchands d’attention ont pénétré dans les foyers en même temps que les postes de radio.

Vous êtes en permanence exposé à un véritable tir de barrage : publicité, réseaux sociaux sponsorisés, etc., sont autant d’efforts pour attirer et retenir votre attention. Cette attention qui a trouvé ses marchands. L’émergence et les dangers représentés par les marchands d’attention, c’est tout l’objet de ce koob, qui étudie pour la première fois de manière aussi complète un phénomène resté jusqu’ici relativement dans l’ombre.



Biographie de l'auteur

Tim Wu, né à Washington aux États-Unis, est juriste lorsqu'il se fait connaître pour avoir popularisé le concept de neutralité d'Internet, qui devient l'un de ses principes fondateurs. Il explique que la neutralité du net exclut toute différence entre la source, la destination et le contenu. Le concept vise à empêcher un contrôle centralisé du web et la naissance d'un Internet payant et privé. Tim Wu a publié plusieurs ouvrages et est professeur de droit à l'université de Columbia. Il est spécialiste du copyright et des télécommunications et aborde dans ses livres des thèmes variés comme l'influence de la publicité sur la liberté de penser dans "The Attention Merchants". Son livre "Master Switch: The Rise and Fall of Information Empire", paru en 2010, s'est particulièrement fait remarquer. Il aborde le thème des technologies de l'information, passant de canaux librement accessibles à des monopoles économiques et politiques.

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.