Koob de

Musicophilia

de Oliver Sacks par Catherine Lomenech

publié le 17/01/2019

En lisant ce koob, vous découvrirez l’importance de la musique dans votre vie, et ce, que vous soyez mélomane, musicien, ou que vous ne le soyez pas.

Vous découvrirez aussi que :

- la musique concerne plusieurs zones du cerveau dans les deux hémisphères, tandis que la parole, par exemple, se situe dans deux zones de votre hémisphère gauche ;

- penser la musique active presque autant le cortex cérébral que l’entendre ;

- la mémoire musicale est l’un des réseaux les plus étendus et les plus résistants du cerveau ;

- les thérapies musicales visent une partie immergée de la psyché où la mémoire, l’émotion et l’identité s’entremêlent ;

- certains humains ne disposent pas des facultés neurologiques permettant d’appréhender les tonalités ou les harmonies de la musique.

L’espèce humaine est une espèce musicale. En effet, chaque être humain écoute ou pratique une forme de musique. Elle accompagne depuis toujours tous les peuples de la Terre qui semblent ne pas pouvoir vivre sans elle. Les neuroscientifiques cherchent à identifier les zones du cerveau qui traitent la musique. Ils étudient leur rôle dans la réception, la mémorisation, les ressentis et l’expression. Pourtant la musique n’est pas un élément biologiquement indispensable à la vie. Serait-ce parce qu’elle occupe de nombreuses régions cérébrales simultanément que la musique nous semble cependant si indispensable ? 

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.