Koob de

Disasters Profiteers

de par Henri-Benoît Stuart

publié le 08/11/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez que les catastrophes naturelles ont entre autres conséquences de rendre les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres.

Vous apprendrez aussi que :

- la junte militaire birmane a utilisé le cyclone Nargis pour consolider son pouvoir ;

- la plupart des victimes de l’ouragan Katrina étaient des Noirs, pauvres et âgés ;

- La Nouvelle-Orléans est la deuxième ville la plus inégalitaire des États-Unis ;

- nous réagissons souvent de manière trop émotive face à une catastrophe naturelle ;

- le tremblement de terre de Port-au-Prince en 2010 épargna presque entièrement les quartiers riches ;

- les sciences sociales sont capitales pour comprendre et mettre en perspective les conséquences des catastrophes naturelles.

L’auteur de “Disasters Profiteers”, John C. Mutter, est sismologue et professeur à la Columbia University de New York. Il parle donc en toute connaissance de cause lorsqu’il évoque les catastrophes naturelles. Dans son livre, il traite des conséquences sociales de ces dernières. Il étudie comment cyclones, typhons, ouragans, tsunamis et autres séismes contribuent à creuser les inégalités, en permettant à une petite fraction de la population, qu’il appelle “profiteurs”, de tirer parti de ces calamités pour consolider leur pouvoir et leur fortune. Une œuvre salubre, qui nous fait envisager les catastrophes naturelles sous un jour entièrement nouveau. 


Biographie de l'auteur

Une fois diplômé de l'université de Melbourne en Australie, John C. Mutter émigre aux États-Unis au début des années 1980 où il a une brillante carrière de professeur à la Columbia University, pour laquelle il conduit plusieurs recherches de grande importance. Passionné par les sciences de la terre et de l'environnement, John C. Mutter écrit près de 90 articles scientifiques, publiés dans de nombreuses revues scientifiques traitant principalement de la formation de la planète. Si ces travaux sont connus par la communauté scientifique, il se fait connaître du public grâce à son ouvrage "The Disaster Profiteers: How Natural Disasters Make the Rich Richer and the Poor Even Poorer" publié en 2015, dans lequel il montre de quelle manière les catastrophes climatiques profitent aux élites.

Commentaires :

conrad.ambounda10
2017-11-29 10:04:04
Manque d'exemples sur le pourquoi les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres
jeanfal
2017-11-28 10:42:36
Pas très intéressant. L'analyse manque de profondeur.