Koob de

Crystallizing Public Opinion

de Edward L. Bernays par Ludivine Varela Robalo

publié le 08/02/2018

En lisant ce koob, vous découvrirez les grands principes et les techniques des relations publiques, une discipline assimilée à la communication et née au début du XXe siècle.

Vous découvrirez aussi que :

- la communication est essentielle dans toute activité où il faut se confronter à un public ;

- le conseiller en relations publiques offre une expertise unique grâce à sa capacité d'analyse de l'opinion ;

- les relations publiques exploitent la psychologie individuelle et collective pour convaincre ;

- l'opinion publique et les médias s'influencent réciproquement ;

- les humains sont guidés par des instincts grégaires.

Dans ce livre de 1923, Edward Bernays analyse pour la première fois l'importance de la communication, tant pour les entreprises que pour les institutions. La profession de conseiller en relations publiques se développe au début du XXe siècle, avec le sursaut démocratique mondial et l'apparition de la société de masse. La vocation des relations publiques est la manipulation des représentations mentales du public pour modeler son opinion, afin de servir les intérêts des élites économiques et politiques. S'inspirant de la psychologie et de la sociologie, cette discipline emprunte à des penseurs de la fin du XIXe siècle, tels Walter Lippmann ou William Trotter. 


Biographie de l'auteur

Edward L. Bernays est né à Vienne, en Autriche, le 22 novembre 1891. Neveu de Sigmund Freud, il décroche un diplôme en agriculture pendant ses études à l'université Cornell. Il se tourne ensuite vers le journalisme et travaille pour le journal National Nurseryman. En 1912, il occupe le poste d'éditeur médical et fait une incursion dans le domaine du théâtre. À la suite de cette expérience, il devient agent de presse pour des artistes, comme Flore Revalles et Enrico Caruso. Durant la Première Guerre mondiale, il intègre le Bureau des affaires latino-américaines, puis s'essaye à la publicité. Dans cette optique, il crée une société de relations publiques. Dès lors, il développe des outils de propagande institutionnelle en se fondant sur la psychologie. Il est sollicité par les pouvoirs politiques et l'industrie du tabac. Il est considéré comme l'un des précurseurs du consumérisme à l'américaine. Life l'a classé parmi les 100 personnalités les plus influentes du XXe siècle. Il décède le 9 mars 1995.

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.