Koob de

Les mots et les choses de l’entreprise

de Luc de Brabandere par Thibaud Deshons

publié le 10/04/2019

En lisant ce koob, vous découvrirez les mécanismes mis en œuvre par votre pensée pour représenter la réalité. La compréhension de ces mécanismes est la clé de la pensée créative.


Vous découvrirez aussi :

- une synthèse de l’histoire de la pensée ;

- les modèles qu’utilise votre pensée pour s’exprimer ;

- en quoi la rigueur est nécessaire dans la définition des termes employés ;

- que l’innovation et la créativité ne poursuivent pas le même but ;

- comment interroger le monde qui vous entoure dans une démarche créative.


Penser est un exercice complexe dont le but est de représenter la réalité de la manière la plus précise possible. Pour réussir, la pensée se sert de modèles permettant de simplifier le réel. Les sciences de l’ingénieur sont un exemple de modèle qui permet de représenter une réalité, telle que le mouvement en équations mathématiques. Dans ce cas, l’utilisation des chiffres est un outil puissant de modélisation, mais qu’en est-il de ce qui ne peut pas être quantifié ? Comment définiriez-vous ce qu’est une marque ou une vision stratégique ? C’est face à ces sujets vastes et inquantifiables que la philosophie devient nécessaire. Elle interroge sans cesse et, ce faisant, elle définit. Combien d’heures avez-vous passées dans des salles de réunion à écouter des gens se chamailler à cause d’un terme mal compris ou mal interprété ? Ou alors dans ces réunions qui n’aboutissent qu’à la programmation d’une nouvelle réunion ? Ces deux cas sont symptomatiques de l’incompréhension qui résulte d’un langage non maîtrisé et d’une pensée floue. À l’heure où le langage interne des entreprises est de plus en plus déconnecté (utilisation de diminutifs, d’acronymes et d’anglicismes), il est plus que temps d’introduire de la clarté et de la rigueur dans votre communication !


Biographie de l'auteur

Né en 1948 en Belgique, Luc de Brabandère suit des études de mathématiques à l'université Catholique de Louvain. En 1971, il devient ingénieur civil en mathématiques appliquées dans ce même établissement. Sa carrière professionnelle débute à la Générale de banque : il y occupe le poste de responsable de systèmes d'information jusqu'en 1989. Plus tard, Luc de Brabandère devient directeur général de la Bourse de Bruxelles. En 1991, il fonde Paradigm avec Jean-François Gosse, une société spécialisée dans le conseil aux entreprises. Entre 1997 et 1999, il préside l'Institut géographique national de Belgique. Deux ans plus tard, il devient vice-président du Boston Consulting Group. Il est également enseignant à la Louvain School of Management et à l'École centrale de Paris. En parallèle, il donne des conférences sur la communication en entreprise.

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.