Koob de

Vers une consommation heureuse

de Elisabeth Laville par Henri-Benoît Stuart

publié le 18/10/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez qu’une consommation maîtrisée peut rendre plus heureux qu’une consommation débridée.

Vous apprendrez aussi que :

- le Danemark est le champion des pays consommateurs de viande ;

- partage, échange et location de produits de consommation constituent des voies d’avenir ;

- le Jour du dépassement planétaire intervient de plus en plus tôt dans l’année ;

- l’obsolescence programmée des produits d’électronique grand public est une réalité ;

- l’obésité a désormais atteint les proportions d’une véritable épidémie ;

- le recours au crédit à la consommation explose dans les pays émergents.

Lequel d’entre nous n’a pas succombé à l’envie d’acheter le téléphone portable dernier cri ? Quel parent n’encombre pas la chambre de ses enfants d’innombrables peluches ? Dans les deux cas, nous nous trouvons face au phénomène qu’analyse Élisabeth Laville dans son ouvrage : l’addiction à la consommation. Une addiction qui a un coût, humain, social, et environnemental. Coût qui est de plus en plus insupportable, et perçu comme tel. L’auteure nous invite donc à changer en profondeur notre mode de consommation, sans pour autant déconsommer. 



Biographie de l'auteur

Après des études brillantes qu'elle achève en sortant diplômée de la célèbre école de commerce HEC en 1988, Elisabeth Laville se lance dans une carrière professionnelle riche de succès variés. D'abord chef de publicité à l'agence Lintas, elle rejoint ensuite CLM BBDO où elle occupe la fonction de planneur stratégique de 1991 à 1993. C'est à cette époque qu'elle commence à s'intéresser au développement durable en créant le cabinet Utopies, spécialisé dans la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Très vite, son agence en vient à conseiller de grandes entreprises, ainsi que des organismes internationaux comme les Nations Unies pour le développement, ou encore, le Global Compact. Elle publie également de nombreux ouvrages de référence sur le développement durable et obtient plusieurs prix, comme celui de la Veuve Clicquot de la Femme d'Affaires de l'année en 2008. La Légion d'honneur lui est décernée en 2008.

Commentaires :

arthur.choquet76
2018-04-26 13:47:08
Très intéressant, l'auteur nous renseigne très sur ce sujet, facile et agréable à lire.
henry.dossot
2018-01-02 19:24:23
Manque un peu de profondeur et d'aller plus loin dans la réflexion des derniers items
jeanlin.puren
2017-10-22 16:16:41
Intéressant