Koob de

The Second Curve: Thoughts on Reinventing Society

de Charles Handy; par Guillemette Allard-Bares

publié le 30/08/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez les mutations que doit opérer notre société pour se réinventer.

Vous découvrirez aussi que :

- face à des transformations profondes, nous avons le choix entre adapter nos systèmes et courir à notre perte ;

- l’être humain a trop souvent tendance à préférer le “statu quo” à l’inconnu ;

- des réformes profondes ne peuvent être lancées qu’en anticipant au lieu d’attendre la crise ;

- les évolutions des nouvelles technologies nous invitent à repenser notre rapport au travail et à la société ;

- dans un monde soumis à de grands mouvements de fond, la question du sens se pose de manière impérieuse.

Depuis toujours, le “statu quo” et l’ordre établi viennent freiner le progrès. Face à la peur de l’inconnu, le changement n’est accepté que quand il est forcé. Toutefois, les transformations actuelles obligent à repenser le modèle de la société : le monde d’hier est en déclin, et celui que nous léguerons à nos enfants, encore flou. Il nous revient de tracer le chemin de l’avenir en décidant d’une toute nouvelle direction à prendre — un défi ardu, mais que nous nous devons de relever.



Biographie de l'auteur

Auteur et philosophe irlandais spécialisé dans le management et la culture d'entreprise, Charles Handy est né à Clane en Irlande en 1932. Tour à tour professeur de management à la London Business School, conférencier à travers le monde et animateur radio, il multiplie les casquettes dans son domaine pour être reconnu aujourd'hui comme l'un des plus grands penseurs de sa discipline. Ancien cadre dirigeant du géant pétrolier Shell, sa compréhension de l'économie et de l'entreprise le fait connaître des plus grands. Il publie l'ouvrage "Gods of Management" en 1991 où il développe une vision du management basée sur quatre grands dieux grecs. Cet ouvrage est encore considéré de nos jours comme une Bible pour la plupart des passionnés de management et de business. Décoré "Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique" en 2000, Charles Handy savoure aujourd'hui une retraite paisible auprès de sa femme photographe, avec laquelle il collabore à de nombreux projets caritatifs. 

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.