Koob de

Talent Force

de par Henry-Benoît Stuart

publié le 29/05/2018

En lisant ce koob, vous apprendrez comment constituer une “talent force”, c’est-à-dire une équipe de collaborateurs qui fera gagner votre entreprise.

Vous apprendrez aussi :

- que le Zimbabwe est une ancienne colonie britannique devenue indépendante en 1980 ;

- que la Nouvelle-Zélande connut un “boom” économique au début des années 2000 ;

- que, même à l’ère d’Internet, l’entretien reste une étape indispensable dans le processus de recrutement ;

- qu’anticiper en permanence est le secret de la réussite pour les entreprises en matière de recrutement de talents ;

- que les talents professionnels sont une denrée rare ;

- que ces talents sont également très mobiles, et qu’une entreprise doit savoir les retenir.

Le concept de Rusty Rueff et Hank Stringer de “talent force” est bien plus qu’une stratégie : c’est le cœur d’une philosophie du recrutement. Philosophie que les auteurs vous incitent à partager en alternant conseils pratique et narration, faisant ainsi de l’ouvrage un livre particulièrement vivant. Vous apprendrez donc en le lisant que la vie des affaires est un marathon qui ne s’arrête jamais, où les plus grandes opportunités voisinent avec les dangers les plus redoutables. Parole de professionnels du recrutement !


L'avis de Koober :
"Hank Stringer et Rusty Rueff, tous deux PDG de grandes entreprises, explorent ce qui fait le succès d’une entreprise : ses employés. En analysant des exemples de plusieurs sociétés, les auteurs questionnent ce qui fait un bon employé - et une bonne équipe ! Talent Force est un ouvrage accessible qui vous montre quelle équipe former pour que votre entreprise connaisse la réussite.
Il s’agit d’une lecture indispensable non seulement pour les PDG et les entrepreneurs, mais aussi pour les recruteurs et les candidats ! En effet, former la bonne équipe va vous démarquer de vos concurrents."

Commentaires :

user_5ed9545632c46
2020-05-03 12:43:14
Un livre qui décrit une méthode loin d'être appliquée dans des pays sous-développés avec un recrutement basé purement sur les connaissances