Koob de

Private Government: How Employers Rule Our Lives (and Why We Don't Talk about It)

de Elizabeth Anderson par Géraldine Rousseau

publié le 08/09/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez pourquoi la plupart des entreprises américaines peuvent être considérées comme des dictatures, mais aussi, comment y remédier.

Vous découvrirez également :

- comment l’économie de marché a été élaborée en même temps que les notions démocratiques de liberté et d’égalité ;

- comment cette économie a été conçue pour fonctionner avec une majorité d’entrepreneurs individuels ;

- comment l’explosion du salariat, faisant suite à la révolution industrielle, a mis à mal ces idéaux ;

- que l’entreprise exerce désormais un pouvoir de type dictatorial sur les salariés, en tout cas aux États-Unis ;

- quelles alternatives permettent de combiner économie de marché et libertés individuelles.

Elizabeth Anderson enseigne la philosophie à la prestigieuse université de Princeton, où elle met l’accent sur les questions sociales et l’enjeu de l’égalité. Son ouvrage retranscrit deux conférences données en 2015, et présente l'originalité de donner ensuite la parole à ses contradicteurs, afin de nourrir sa propre réflexion. Son propos, volontairement provocateur, s’articule autour de deux idées principales.

D’une part, Anderson observe que le marché, conçu pour être libérateur, se révèle aujourd’hui une source d’oppression pour beaucoup de salariés. L’entreprise fonctionne comme un gouvernement privé, qui les contraint d’une façon qu’ils ne toléreraient pas de la part d’un état démocratique. D’autre part, elle souligne que cette problématique est largement sous-estimée, voire même niée dans les discours politique et académique. 


Biographie de l'auteur

Née le 5 décembre 1959 aux États-Unis, Elizabeth Anderson est la fille d'un célèbre professeur de philosophie de l'université du Michigan, spécialiste de la morale politique. Elle-même diplômée en philosophie avec les honneurs du jury de Harvard en 1987, elle entame ensuite une carrière de professeur et de chercheuse en philosophie sociale, en droit des femmes et en éthique. Elle publie plusieurs ouvrages qui forgent sa réputation d'experte dans ces domaines et écrit régulièrement des articles dans de prestigieuses revues spécialisées dans les sciences humaines. Distinguée par l'Académie américaine des arts et des sciences en 2008, elle décroche un financement de la fondation Guggenheim pour poursuivre ses recherches en 2013. Son livre "The Imperative of Integration" est salué par l'Académie de philosophie américaine en 2008. 

Commentaires :

patricklample
2018-02-21 19:45:04
Sujet buttered at mais le livre semble proposer qu’une analyse descriptive. Bon résumé
boualidhia2
2017-09-25 13:59:18
Contenu du livre peu intéressant.