Koob de

Overcomplicated: Technology at the Limits of Comprehension

de Samuel Arbesman par Guillemette Allard-Bares

publié le 16/10/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment vivre avec des technologies de plus en plus complexes et difficilement compréhensibles.

Vous découvrirez aussi que :

- plus un système accumule des éléments interconnectés, plus ses réactions deviennent difficiles à prévoir et à expliquer ;

- la technologie a atteint un tel niveau de complexité qu’aucun expert ne peut en appréhender tous les détails ;

- notre entendement a des limites qui rendent impossible un savoir exhaustif ;

- dépendre de technologies parfois obscures nous rend vulnérables en cas de dysfonctionnement ;

- pour gérer des systèmes d’une complexité qui nous dépasse, il faut en visualiser les mécanismes.

Plus la technologie progresse, plus notre vie quotidienne repose sur des systèmes de plus en plus complexes et interconnectés. Un simple bug peut alors suffire à mettre nos sociétés à l’arrêt. Nous vivons en fait dans un immense système où tout est relié. Cet apparent avantage peut vite tourner au cauchemar lorsque nous perdons le contrôle de nos créations… Si la technologie nous dépasse aujourd’hui, cela ne veut pas pour autant dire que nous sommes condamnés à l’impuissance. Pour mieux l’appréhender, il faut poser sur elle un regard lucide, curieux et critique.



Biographie de l'auteur

Samuel Arbesman est un scientifique spécialisé dans l'évolution des sciences et des mutations technologiques. Après avoir obtenu un doctorat en biologie à l'université Cornell en 2008, il a été chercheur dans le département santé au sein de la prestigieuse université d'Harvard, avant de se faire recruter comme chercheur chez Lux Capital, une société de capital-risque investissant dans des startups dont les domaines de prédilection se trouvent à l'embranchement de la science et des technologies. Il est également conférencier à l'université du Colorado Boulder, ainsi qu'à la Long Now Fondation. Samuel Arbesman est célèbre pour avoir écrit "The Half-Life of Facts" en 2012, puis "Overcomplicated: Technology at the Limits of Comprehension". Ses écrits dans les domaines des sciences, des technologies et des mathématiques font fréquemment la Une des prestigieux classements du New York Times ou du Wall Street Journal. 

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.