Koob de

Our Final Invention

de James Barrat par Henri-Benoît Stuart

publié le 28/02/2018

En lisant ce koob, vous apprendrez que le développement de l’intelligence artificielle (IA) pourrait bien être l’ultime invention de l’homme.

Vous apprendrez aussi que :

- demain, c’est l’IA qui prendra les décisions à la place des humains ;

- ce changement fondamental aura probablement lieu de votre vivant ;

- la version achevée de l’IA pourrait prendre la forme d’un “humain augmenté” ;

- l’Homme ne maîtrisera pas éternellement les dangers nés du développement scientifique et technique ;

- l’évolution vers la prise de pouvoir par l’IA sera incrémentale ;

- l’intelligence est par nature imprévisible.

En un peu moins d’une décennie, l’IA pourrait rattraper, puis dépasser, le niveau de capacités intellectuelles humaines. Les entreprises comme les instituts de recherche publics consacrent des milliards de dollars chaque année aux avancées de cette science pionnière, qui n’en est qu’à ses balbutiements. Dans “Our Final Invention”, James Barrat, réalisateur de documentaires télévisés pour National Geographic, PBS (la chaîne publique américaine) et Discovery, entre autres, fait part de sa conviction profonde : la prise de pouvoir prévisible et imminente de l’IA sera bel et bien notre dernière invention. Car notre espèce, alors, disparaîtra. 


Biographie de l'auteur

Né en 1960, James Barrat débute sa carrière professionnelle en tant qu'écrivain. Après avoir célébré son 20e anniversaire, il s'essaie à la production de pièces de théâtre. Puis il enfile le costume de scénariste pour un documentaire de la National Geographic Television. Au fil des ans, James Barrat se spécialise dans le documentaire. Il collabore avec de grands médias comme Discovery Channel, Animal Planet ou encore The Learning Channel et parcourt la planète à la recherche de nouvelles images et de nouvelles histoires à raconter aux téléspectateurs. À partir des années 2010, il fait part de son intérêt pour l'intelligence artificielle. En 2014, le magazine Time l'identifie comme l'une des "cinq personnes les plus intelligentes pensant que l'IA pourrait provoquer l'apocalypse".

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.