Koob de

Option B

de Sheryl Sandberg par Nathalie Fintzel

publié le 24/07/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez que derrière chaque événement dramatique, chaque épreuve existentielle, tout être humain possède la formidable capacité de se relever et d’aller de l’avant.

Vous apprendrez aussi :

- que la parole et l’auto-compassion sont les meilleurs vecteurs d’une résilience réussie ;

- que le principe de résilience peut également s’appliquer à des familles, à des couples et à des collectivités ;

- que les enfants sont mieux préparés à une résilience rapide et optimale que les adultes ;

- qu’en s’ouvrant à l’Option B, il est possible de retrouver un sens à la vie avec joie et espérance.

Après onze ans d’un mariage heureux, Sheryl Sandberg, l’auteure, perd subitement son mari d’un arrêt cardiaque. Au-delà de la tragédie liée à la mort elle-même, c’est l’angoisse, le néant et une inqualifiable tristesse qui s’abattent sur elle. Elle a la sensation que sa propre vie s’est arrêtée et qu’il n’existe aucun remède. Pourtant, avec le concours d’Adam Grant, psychologue américain réputé, Sheryl découvre le principe de résilience, lequel représente l’aptitude à guérir d’un stress post-traumatique. C’est l’Option B, une deuxième façon d’envisager la vie avec les nouveaux moyens disponibles. Afin d’illustrer leur propos au plus juste, Sheryl et Adam partent à la rencontre de femmes et d’hommes autrefois victimes et aujourd’hui vainqueurs. Grâce à ces témoignages et aux conseils prodigués, chacun est désormais en mesure d’avancer en toute confiance au quotidien, sur le chemin de la pleine conscience. 


Biographie de l'auteur

Célèbre femme d'affaires américaine née le 28 août 1969 à Washington D.C., Sheryl Kara Sandberg occupe actuellement le poste stratégique de directrice des opérations de Facebook. Élève brillante, elle étudie à Harvard où elle ne tarde pas à se faire remarquer pour son intelligence. Au cours de ses études, elle devient l’assistante de recherche de son professeur à la Banque Mondiale où elle s’implique dans les problématiques de santé en Inde. En 1995, elle obtient son MBA à la Business School d’Harvard. Elle débute alors une exceptionnelle carrière professionnelle. Jusqu’en 2001, elle s’occupe des problèmes de dettes des pays en voie de développement au département du Trésor américain. Recrutée par Google, elle lance la branche philanthropique et s’occupe du projet AdWords, avant de rejoindre Facebook en 2008. Elle fait partie des 10 femmes les plus puissantes au monde depuis 2011, selon le magazine Forbes.

Commentaires :

mail
2017-07-27 08:51:26
Rien de bien nouveau à apprendre...