Koob de

Only The Paranoid Survive

de Andrew Grove par Henri-Benoît Stuart

publié le 08/03/2018

En lisant ce koob, vous apprendrez que pour Andrew S. Grove, le P-DG d’Intel, seuls les paranoïaques sont assurés d’avoir une longue et brillante carrière.

Vous apprendrez également :

- qu’une carrière individuelle et la conduite d’une entreprise se gèrent de la même manière ;

- que les évolutions technologiques n’ont jamais été aussi rapides ;

- que l’auteur accorde beaucoup d’importance à la date de lancement des produits Intel ;

- qu’il est vain de vouloir se préserver du changement.

Sous la présidence d’Andrew S. Grove, Intel est devenue le premier producteur de microprocesseurs au monde, la cinquième entreprise la plus admirée des États-Unis et la septième en importance par ses profits, parmi les 500 premières entreprises américaines. Un palmarès impressionnant qui octroie le droit à ce pionnier des industries de pointe de donner quelques leçons. Gardez-vous à droite, gardez-vous à gauche… Les règles fondamentales de la prudence n’ont pas changé depuis une éternité, ou presque, et l’auteur rappelle utilement que seuls ceux qui se méfient suffisamment des autres sont assurés de leur propre survie.


Biographie de l'auteur

Andrew Grove, de son vrai nom András István Gróf, est un ingénieur et chef d'entreprise américain d'origine hongroise. Il est né le 2 septembre 1936 à Budapest et mort le 21 mars 2016 à Los Altos, en Californie. À seulement 20 ans, il fuit la Hongrie et décide d'émigrer pour New York. Après avoir étudié à l'université de la ville, il obtient un diplôme en ingénierie et génie chimique. Il intègre alors l'université de Berkeley, où il obtient un doctorat en génie chimique. Après avoir intégré Fairchild Semiconductor, la première entreprise fabriquant des circuits intégrés, il décide de fonder sa propre compagnie avec Robert Noyce et Gordon Moore. Après avoir trouvé 2,5 millions de dollars d'investissement, les trois hommes fondent Intel et inventent le tout premier microprocesseur. Après avoir été PDG puis président du conseil d'administration de l'entreprise, il prend finalement sa retraite en 2004, avant de décéder en 2016.

Commentaires :

anistb
2018-06-10 09:15:46
Le titre n’est pas évocateur pour un sous. Finalement la paranoïa pour laquelle j’ai une affection particulière n’est que très peu détaillée