Koob de

Never Get a “Real” Job

de Scott Gerber par Mauro Morgana

publié le 06/06/2018

En lisant ce koob, vous apprendrez comment créer votre entreprise et ne plus dépendre d’un patron pour gagner votre vie.

Vous apprendrez aussi :

- pourquoi chercher un travail classique est obsolète ;

- quelles sont les difficultés qui vous attendent en tant qu’entrepreneur ;

- comment les éviter ;

- comment réussir rapidement ;

- comment continuer de réussir ensuite.

Qui n’a jamais entendu ses parents dire : “Étudie, passe tes diplômes, trouve-toi un vrai travail et ensuite tu feras ce que tu veux” ? Ce genre d’affirmations, voire de pressions familiales, sont habituelles. Pour une majorité de personnes, il est indispensable d’avoir un travail solide et classique (en CDI), soumis à des horaires réguliers, pour s’en sortir dans un monde concurrentiel et hostile. Il serait même vital pour leur survie. Malheureusement, rien n’est moins vrai. Les anciennes conceptions du travail, héritées des siècles passés, ne sont plus d’actualité. S’acharner à trouver un “vrai travail” est au contraire fatal à sa créativité, à sa liberté, à son bonheur même. Heureusement, il existe d’autres voies pour gagner sa vie. Non pour devenir forcément millionnaire, mais simplement pour être son propre patron et choisir soi-même son destin. Voici comment faire.


Biographie de l'auteur

Scott Gerber est né le 31 août 1983 à New York (USA). Il obtient un diplôme universitaire de cinéma puis se lance dans l’entreprenariat et crée sa propre société liée aux nouveaux médias. Après l’échec de ce projet, il rebondit en bâtissant l’entreprise "Sizzle It", qui gère des clips promotionnels. Le succès est au rendez-vous et lui permet de se lancer dans de nouveaux projets dans le monde des affaires. Il partage son expérience de jeune entrepreneur dans les médias et devient l’auteur de plusieurs livres (dont "Never get a "real" job") dédiés aux nouvelles formes de management. D'une société de l’emploi axée sur les diplômes et le CV, on se dirige selon lui vers un entreprenariat plus actif parmi les jeunes actifs. Il cofonde en 2010 le "Young Entrepreneur Council" (conseil des jeunes entrepreneurs). Ce dernier regroupe plus de 80 chefs d’entreprise de moins de 45 ans, qui partagent leurs réflexions sur ce monde professionnel en mutation. 

Commentaires :

vauvictor
2018-07-16 11:37:56
Plus clair et concret, de bonnes pistes et une structure presque apparente interessante