Koob de

Les crimes de Monsieur Kissinger

de Christopher Hitchens par Sébastien Violante

publié le 17/05/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment Henry Kissinger, secrétaire d’État de Nixon et conseiller respecté dans le monde entier, a été l’instigateur de nombreux massacres, enlèvements, tortures et autres méfaits en tout genre. Christopher Hitchens, auteur et journaliste anglais, révèle preuves à l’appui, comment l’éminence grise des présidents américains a tiré les ficelles d’une diplomatie sans scrupules de 1968 à 1977.

Vous découvrirez aussi que :

- Henry Kissinger a mené des actions diplomatiques visant à soutenir plusieurs dictatures responsables de génocides de grande ampleur ;

- les États-Unis ont privilégié leur intérêt national et la Realpolitik dans le règlement de conflits en Indochine, au Bangladesh, à Chypre ou encore au Timor oriental ;

- Henry Kissinger demeure un spécialiste incontestable de la diplomatie secrète dite « à deux voies », qu’il utilise aussi bien pour servir son pays que ses propres intérêts ;

- s’il était appliqué, le droit pénal international provoquerait non seulement la chute de l’ancien secrétaire d’État, mais également de pans entiers de l’exécutif américain des années 1970.

C’est une véritable charge contre Kissinger, à grand renfort d’extraits de mémorandums et de télégrammes, à laquelle se livre Christopher Hitchens. À tel point qu’avec toutes les preuves écrites disponibles et toutes celles à venir, il est incompréhensible qu’un secrétaire d’État de la plus grande puissance mondiale ait pu mener de telles actions en toute impunité. Six dossiers sont passés au crible, ceux dans lesquels Kissinger détient une responsabilité importante et qui ont mené de nombreux innocents à la mort au nom de la raison d’État.


Biographie de l'auteur

Né le 13 avril 1949 à Portsmouth au Royaume-Uni et décédé le 15 décembre 2011 à Houston aux États-Unis, Christopher Hitchens est un auteur et journaliste à la double nationalité britannique et américaine. Sa carrière longue d'une quarantaine d'années est ponctuée de nombreux ouvrages, essais et articles de presse. Diplômé du Balliol College d'Oxford en philosophie, en sciences politiques et économiques, il endosse différentes casquettes professionnelles : rédacteur et critique littéraire pour des revues comme Vanity Fair, Slate ou The Nation, polémiste, intellectuel et penseur, il est connu pour ses prises de position politique de gauche à la fois véhémentes et engagées. Prônant un athéisme forcené, Christopher Hitchens est rendu célèbre pour son ouvrage "Dieu n'est pas grand" ("God Is not Great") en 2007. Fumeur et buveur invétéré, il meurt en 2011 d'un cancer de l'œsophage sans avoir pu pleinement promouvoir son dernier livre "Hitch-22", son autobiographie parue en 2010. 

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.