Koob de

La Longue Traîne - Quand vendre moins c'est vendre plus

de Chris Anderson par Noémie Mercier

publié le 08/11/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez en quoi consiste l’économie de la Longue Traîne et l’opportunité qu’elle représente aujourd’hui pour les stratégies d’entreprise.

Vous apprendrez aussi :

- comment le marché de la Traîne s’est progressivement imposé face au marché des best-sellers ;

- en quoi cette vision économique redéfinit la façon dont les secteurs traditionnels font du bénéfice ;

- quel est le rôle actuel de la Longue Traîne dans la valorisation des marchés de niches et la promotion de leur diversité.

Avec La Longue Traîne, Chris Anderson reprend un concept statistique. Contrairement aux best-sellers dits “de Tête”, la Traîne représente la fin de courbe du chiffre d’affaires, autrement dit, les ventes faibles. Longtemps privilégiés par les entreprises, les hits de Tête sont encore perçus comme plus rémunérateurs que les produits de Traîne, qui sont assimilés à des articles-vitrines ou à des best-sellers manqués. Pourtant, la Traîne s’allonge avec le numérique, comptant toujours plus de produits, représentant toujours plus d’achats, de niches et de microrevenus qui, une fois agrégés, produisent un capital décisif. Un produit aux modestes taux de ventes ne peut simplement plus être considéré comme un invendu. Depuis dix ans maintenant, La Longue Traîne bouleverse ainsi pratiques de vente, structure de l’offre et rapport au consommateur. Grâce au commerce en ligne, elle répond à chaque demande, aussi ponctuelle et anecdotique soit-elle. Aucun article et aucun client potentiel n’est désormais exclu de cette économie grande échelle.


Biographie de l'auteur

Né en 1961 à Londres, Chris Anderson est considéré comme l'un des meilleurs théoriciens du monde de l'internet et de l'économie d'entreprise. Diplômé de physique à l'université George-Washington, il devient journaliste spécialisé dans le monde de l'internet pour le magazine anglais The Economist tout en créant le site internet de la publication. À partir de 2001 et durant une dizaine d'années, Chris Anderson devient le rédacteur en chef du magazine Wired, spécialisé dans les technologies et leur impact sur la société dans son ensemble. Rendu célèbre par son expression "long tail" utilisée pour la première fois dans un article du magazine, il déclinera cette idée dans un livre en 2006 : "The Long Tail : Why the Future of Business Is Selling Less of More", l'expression désigne la stratégie de certaines sociétés à acheter beaucoup de produits en petite quantité. Présent dans la liste des 100 penseurs les plus visionnaires par Time Magazine en 2007, il est aujourd'hui à la tête de 3D Robotics, entreprise spécialisée dans la fabrication de robots. 

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.