Koob de

La France vulnérable

de Charles Pellegrini par Florence Olivier

publié le 07/12/2017

En lisant ce koob, vous découvrirez les diverses formes de menaces qui pèsent aujourd'hui sur la société française et ses citoyens.

Vous découvrirez aussi :

- de quelle manière la violence et le non-droit règnent dans les quartiers ghettoïsés ;

- l'ampleur de la menace terroriste ;

- l'échec de l'école dans son rôle d'intégrateur social ;

- les différents visages de la cybercriminalité.

Charles Pellegrini, ancien commissaire divisionnaire et actif au cœur de la cellule antiterroriste, observe depuis plus de 20 ans ces formes de violences contemporaines. De la violence des banlieues à la cybercriminalité, l'auteur établit la liste des dangers qui fragilisent l’État français : terrorisme, cyberattaques, délinquance de rue. Toutefois, ces menaces ne sont pas une particularité française, toute l'Europe doit composer avec elles.


Biographie de l'auteur

Charles Pellegrini est un commissaire, homme d'affaires et auteur français. Né le 25 octobre 1938 en Tunisie, il est principalement connu pour avoir dirigé la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), aussi appelée Brigade Antigang. Sa carrière, il la débute dans l'infanterie de marine, avant de rejoindre les rangs de la police nationale. Quelques années plus tard, il intègre l'Office central de répression du banditisme (OCRB), dont il devient le responsable. Après cela, il décide de se spécialiser dans l'intelligence économique, la gestion des risques et la sécurité, notamment en créant sa propre société, appelée CPM/CP2M. En parallèle, l'ancien chef de l'Antigang français devient président de l'Aviation club de France (ACF), un cercle de jeux installé sur les Champs-Elysées. Il a également partagé son expérience et sa vision du métier de policier dans de nombreux ouvrages.

Commentaires :

adeline_r_
2017-12-20 19:15:00
Resumé bien écrit mais au final je n'ai pas l'impression d'avoir appris grand chose. Beaucoup de banalités..
antoine.nessi1205
2017-12-19 11:00:51
Pas intéressant