Koob de

La fabrication du consentement

de Edward S. Herman, Noam Chomsky par Henri-Benoît Stuart

publié le 01/09/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez que les médias nous conditionnent, et que la propagande remplace le plus souvent l’information.

Vous apprendrez aussi :

- que dans nos démocraties, le consentement aux décisions politiques est en grande partie “fabriqué”, ou “conditionné”, par les médias ;

- qu’une censure implacable existe, contrairement à ce qu’avance le discours dominant ;

- que cette censure est beaucoup plus subtile qu’une simple interdiction frontale et ouverte, puisqu’elle fonctionne en grande partie sur le mode de l’autocensure ;

- que, pour les médias, il existe des “bonnes” et des “mauvaises” victimes, chacune recevant un traitement différent ;

- que les élections politiques dans les pays en voie de développement sont elles aussi l’objet de manipulations dans le compte rendu qui en est donné dans les médias ;

- que la désinformation pure et simple remplace parfois l’information.

Le pouvoir et l’argent, et eux seuls, sélectionnent dans nos démocraties les informations qui sont jugées à même d’être divulguées au “bon peuple”. C’est par le biais des médias, dont les principaux appartiennent à de très grands groupes dont la force de frappe financière impressionne, que cette véritable propagande s’effectue. Leur rôle consiste à envoyer des messages et symboles à destination de la population. Ce faisant, les médias inculquent à la masse des citoyens les croyances et les comportements qui sont jugés par les élites dirigeantes socialement acceptables et souhaitables. C’est ainsi que, pour les individus, l’intégration dans la société au sens large, avec ses impératifs économiques primordiaux, devient possible.


Biographie de l'auteur

Né le 7 décembre 1928 à Philadelphie, Noam Chomsky est un célèbre linguiste américain et un intellectuel mondialement reconnu. Excellent élève, puis étudiant brillant, Noam Chomsky obtient un doctorat en linguistique à l'université de Pennsylvanie avant de rejoindre le fameux Massachusetts Institute of Technology (MIT) en tant que professeur. Là, il poursuit ses recherches au sein du laboratoire d'électronique en travaillant sur des projets de traduction automatique. À partir des années 1960, il prend activement part au débat public intellectuel et politique en s'engageant d'abord contre la guerre du Viêt-Nam. Il est aujourd'hui connu pour être l'un des critiques les plus radicaux de la politique étrangère américaine. Tout au long de sa carrière, Noam Chomsky a publié de nombreux ouvrages scientifiques et politiques. Il a également été de nombreuses fois distingué par des prix prestigieux, comme la médaille Benjamin Franklin.

Commentaires :

bryan_l
2017-10-04 06:21:16
Peut-être qu'il aurait fallu développer de manière plus scientifique la notion de "consentement" de N.Chomsky mais il n'y a rien à redire d'autre. La synthèse est agréable à lire, intéressante et bien écrite.
dybansard
2017-09-13 19:31:58
les exemples ne sont pas bien explicites