Koob de

Hackers and Painters

de Paul Graham par Célestine Camara

publié le 23/05/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez en quoi le hacking est une discipline raffinée et sophistiquée, et son lien avec la peinture.

Vous découvrirez aussi :

- que bien souvent, sous les lunettes du hacker et du nerd boutonneux, mal fagoté et maltraité, se dissimule une intelligence magnifique et une sensibilité rare ;

- les points communs entre la composition picturale et l'art de créer du code ;

- les rudiments de l'art discret et subtil de la programmation informatique ;

- les clés de l’innovation.

Derrière beaucoup de grandes fortunes qui ont marqué leur temps et continuent à le faire aujourd'hui, se dissimulent souvent des hackers, dans le bon sens du terme, des personnes issues du monde de la programmation, du code : Steve Jobs, Bill Gates, Larry Ellison ou encore Mark Zuckerberg. L'informatique est un formidable tremplin pour celui qui sait “arrêter et prendre feu” (“halt and catch fire”) selon une expression de chez IBM. Le code est un moyen d’expression et détermine, tout comme un peintre, ce que le codeur veut dévoiler au monde et sur lui-même. C’est une partition musicale et picturale où ses concepteurs interpellent l’individu à travers un langage tout en beauté, composé de zéros et de uns.

“Hackers and Painters” défend les valeurs de ces hackers et leur donne les moyens de réussir dans ce monde en pleine explosion technologique.


Commentaires :

olivier.beaunay
2017-08-12 22:52:58
Exploratoire
licorn8
2017-06-29 14:45:02
Un peu rapide cette comparaison entre l'artiste et le hacker...
philippe
2017-05-26 17:53:58
J'aurais plutôt utilisé le terme "code binaire" plutôt que "code objet".