Koob de

Albert Camus, une vie

de Olivier Todd par Chloé Chamouton

publié le 24/11/2017

En lisant ce koob, vous découvrirez quelle vie a mené Albert Camus, de son enfance pauvre à la genèse de ses ouvrages, en passant par son mariage, ses relations extra-conjugales et ses amitiés intenses, le tout sur fond d’événements politiques qui l’ont profondément marqué.

Vous découvrirez également :

- comment sa tuberculose l’a affecté, l’obligeant à s’interroger sur la mort et le sens de la vie ;

- comment la rencontre d’hommes et de femmes, à l’instar de Jean-Paul Sartre, Pascal Pia et les Gallimard, a influencé son œuvre et sa pensée ;

- quel journaliste il était, engagé au service de causes historiques pour la lutte contre les totalitarismes en Algérie, en URSS et en Allemagne ;

- comment il a tenté de concilier, non sans difficultés, sa vie, son œuvre et sa morale en essayant de “faire de sa vie le tremplin de son œuvre” ;

- quel homme complexe et torturé il a été, pris dans le tourbillon de la littérature, du théâtre, du journalisme et de la politique ;

- ses conceptions philosophiques, incarnées par ses personnages et les thèmes de ses œuvres, portant sur les réflexions métaphysiques de l’engagement, de la révolte et de la religion.

Dans cette biographie extrêmement riche en illustrations et en correspondances inédites entre l’écrivain et ses proches, Olivier Todd plonge le lecteur au cœur de la vie — ou plutôt des vies — agitée d’Albert Camus. Pour comprendre cet homme, il faut savoir qui était Camus et le pourquoi de ses textes, ce qu’Olivier Todd arrive parfaitement à retranscrire, en donnant à voir au lecteur les affres de la création et les angoisses de l’écrivain. Le lecteur se glisse dans la tête d’Albert Camus et ressent ses émotions au fil de son évolution artistique, professionnelle et politique. À la fois acteur, romancier, essayiste, dramaturge et metteur en scène, l’auteur révèle la complexité des facettes de cet homme aux qualités et défauts multiples. Un homme partagé, tantôt charmeur et ombrageux, emprisonné dans la gangue du mariage ; un homme plein de doutes souhaitant être aimé, déchiré par la guerre d’Algérie, la violence et les injustices ; un homme révolté qui a passé sa vie à chercher un sens à la condition humaine. 


L'avis de Koober :
Albert Camus, une vie retrace la vie personnelle et professionnelle de l’auteur français. Le journaliste Olivier Todd analyse les circonstances sociétales et politiques qui ont eu un impact sur la vie d’Albert Camus, de son enfance à sa mort. L’auteur explore les lettres et journaux intimes écrits par Camus pour vous faire part de ses réflexions concernant ses œuvres.
Il s’agit d’un récit complet et agréable qui rend compte de ses nombreuses relations et choix de vie. Ce livre intéressera les lecteurs de Camus, mais aussi tous lecteurs avides qui souhaitent en savoir plus sur la vie d’un écrivain accompli.”


Biographie de l'auteur

Olivier Todd est né le 19 juin 1929 à Neuilly-sur-Seine. Son père l'ayant abandonné quelque temps avant sa naissance, il grandit dans le milieu intellectuel et communiste de sa mère, rédactrice en chef chez "Vogue" et sympathisante du PCF. En 1948, il épouse la fille de l'écrivain Paul Nizan après l'obtention de son baccalauréat, et il poursuit ses études de philosophie au Corpus Christi College de Cambridge. De retour à Paris, il commence à collaborer avec "Les Temps modernes" ainsi qu'avec d'autres revues littéraires, et obtient sa licence et son DESS d'anglais à la Sorbonne. Olivier Todd écrit son premier livre en 1956 et devient enseignant au lycée international du SHAPE. Il s'oriente alors progressivement vers le journalisme : il entre au "Nouvel Observateur" en 1964, puis il rejoint "L'Express" en 1977. Durant sa carrière, il a écrit de nombreux romans et biographies dont "Albert Camus, une vie".

Commentaires :

marsangel
2020-08-10 21:25:52
Mais au moins lui il le savait
marsangel
2020-08-10 21:24:35
Jean Paul Sartre disait "Pour aimer les hommes il faut détester fortement ce qui les opprime" Comment ne pas aimer un homme qui était obsédé par l absurdité de la vie au point de fuir celle ci dans les femmes et dans le travail .Il nous renvoie à notre propre inconséquence celle de se croire important. Mais avons lui il le savait . Merci koob enrichissant
NinaVeillle
2019-08-29 06:09:50
Ce que je retiens de ce koob ? Seul l’engagement peut supplanter l’absurde
5800987f3f3fe
2017-12-01 17:13:03
Page 11 : de Chambon-sur-Lignon -> "du" Chambon-sur-Lignon Page 13 : .gé -> . Agé