Koob de

Le métier et la vocation de l’homme politique

de Max Weber par Maud Hardy

publié le 01/06/2021

En lisant ce koob, vous découvrirez les processus qui ont mené à l’apparition de l’État moderne.

Vous découvrirez aussi :

  • que l’État moderne se définit par le monopole de la violence physique légitime ;

  • les différents types de domination ;

  • les fondements de la domination politique ;

  • que l’homme politique véritable doit être un homme de vocation ;

  • les deux éthiques propres à l’exercice du pouvoir politique.


Dans sa conférence “La profession et la vocation de l’homme politique”, donnée le 28 janvier 1919, Max Weber se demande quelle est la spécificité de l’État moderne et de son pouvoir. Il y décrit le processus historique par lequel l’État moderne s’est imposé comme unique source du droit et montre que le pouvoir politique suppose l’usage de la violence. En tant que sociologue, il cherche à décrire le plus fidèlement possible la réalité du pouvoir politique moderne. Cette réalité est, à l’époque où il parle, celle d’une Europe exsangue après la Première Guerre mondiale. L’Allemagne, de son côté, connaît le passage d’un régime impérial à un État républicain avec l’instauration de la République de Weimar. Quelle est donc la nature spécifique du pouvoir politique moderne ?

L’avis de l’auteure du koob, Maud Hardy :

“La conférence de Max Weber est un classique de la philosophie et des sciences politiques. En tant qu’écrit sociologique, il se veut descriptif et non prescriptif. Bien qu’historiquement situé, il éclaire toujours notre époque. Sa célèbre définition de l’État comme ce qui revendique et possède “le monopole de la violence physique légitime” sur un territoire montre bien que le rôle de l’État vient d’un droit qu’il s’est arrogé.

Il est un produit de l’histoire et à ce titre, il est toujours modifiable et questionnable.”

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.