Koob de

Réussir avec ou sans le bac

de Pierre Chavot par Cécile Mathias

publié le 12/03/2021

En lisant ce koob, vous découvrirez qu’il est possible de se réaliser, même sans diplôme.

Vous découvrirez aussi :

  • que l’échec scolaire n’empêche pas de réussir ;

  • que le pouvoir des élites n’est pas une fatalité ;

  • que les compétences et les singularités sont aussi importantes que les diplômes ;

  • qu’il existe de nouveaux modèles d’apprentissage ;

  • que l’empathie et l’altruisme permettent de se réaliser.

Au fil des années, le diplôme est devenu en France la référence absolue pour les recruteurs : un passeport de légitimité, de réussite et donc de reconnaissance. Il passe même avant la valeur des individus. Par conséquent, il y a de moins en moins de places pour ceux qui ne sont pas diplômés, qui représentent pourtant la majorité des Français. Sans diplôme, vous ne faites pas partie de l’élite et n’avez pas accès aux réseaux professionnels. Toutefois, le diplôme n’empêche pas l’incompétence et ne garantit ni le bien-être ni l’épanouissement. Comment pouvez-vous réussir sans diplôme, mais grâce à vos valeurs, vos qualités et vos singularités ?

Réussir avec ou sans le bac de Pierre Chavot a été publié aux éditions de La Martinière.

L’avis de l’auteure du koob, Cécile Mathias :

“J’ai été surprise par le contenu de ce livre, car je m’attendais à trouver un guide pratique pour les élèves non scolaires. Or j’ai découvert un petit ouvrage traitant plus largement du rapport à soi-même, aux autres et de la réalisation de soi. Il est très stimulant par son discours positif et bien étayé par de nombreux exemples. En cela, il ouvre des perspectives pour toutes les personnes qui ne rentrent pas dans le moule des études. Ayant moi-même eu un enfant hyperactif au parcours scolaire compliqué, ce livre m’a confirmé que sa singularité, qui lui a fait développer une grande adaptabilité, était finalement un plus dans le monde actuel, en mutation permanente.

Je le conseille donc aussi bien aux parents d’enfants en difficulté scolaire qu’aux jeunes adultes en devenir, auxquels il donnera confiance dans leurs capacités à s’épanouir et à construire leur avenir.”

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.