Koob de

Talk To Strangers

de David Topus par Guillemette Allard-Bares

publié le 16/11/2020

En lisant ce koob, vous découvrirez comment lier des relations, débouchant sur un vrai avantage professionnel, avec des personnes rencontrées par hasard.

Vous découvrirez aussi que :

- n’importe quel inconnu peut vous offrir des opportunités insoupçonnées si vous apprenez à le connaître ;

- il est beaucoup plus facile que vous ne le croyez d’aborder quelqu’un ;

- tous les milieux sont opportuns pour nouer des liens : transports, lieux de restauration ou d’attente, etc. ;

- avec de l’empathie et du tact, vous pouvez facilement vous faire apprécier et bâtir des relations durables ;

- vous pouvez tirer avantage de ces rapports : offres d’emploi, nouveaux clients, recommandations, informations précieuses.

Au quotidien, vous croisez des personnes dont vous ne savez rien, sans envisager les connexions qui pourraient vous lier. Cet homme aperçu dans un ascenseur aurait peut-être pu devenir votre meilleur client ! Oui, mais comment l’aborder sans être importun ? N’y voyez pas une impossibilité : aller vers des inconnus pour construire des relations personnelles et professionnelles solides est une vraie possibilité, et une faculté précieuse. Mettez votre réserve au placard et partez à l’assaut du monde !


L'avis de Koober :
"Toute personne que vous croisez peut vous offrir une opportunité à ne pas manquer ! Avec Talk to Strangers, David Topus vous plonge dans un récit regorgeant d'anecdotes pour vous apprendre à modifier votre comportement et votre état d'esprit lorsque vous souhaitez accoster quelqu'un. Avec humour, l’auteur donne plusieurs méthodes, comme l'écoute active et l'imitation par la gestuelle. Chaque chapitre se termine par un résumé des points clés à retenir et à mettre en place pour vous constituer un réseau de connaissances.

Ce livre est principalement destiné à ceux qui souhaitent progresser professionnellement. Cependant, les conseils de l'auteur peuvent aussi aider ceux qui veulent se mettre en avant dans des conversations personnelles."

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.