Koob de

L’illusion verte

de Werner Boote par Pauline Kraus

publié le 30/01/2020

En lisant ce koob, vous découvrirez comment les multinationales s’enrichissent en détruisant l’environnement.


Vous découvrirez aussi :

  • que le “greenwashing” est une technique marketing destinée à vous faire acheter des produits ;

  • que les multinationales sont responsables de la destruction de l’environnement ;

  • que votre mauvaise conscience vis-à-vis du changement climatique ne va pas arranger les choses ;

  • que les labels écologiques ne reflètent pas la réalité ;

  • que vous pouvez agir à votre échelle en tant que consommateur.


Depuis plus de 10 ans, vous savez que le changement climatique est une réalité. Lorsque vous voyez des photos de singes dans une forêt en feu, vous êtes horrifié. Ainsi, en tant que consommateur, vous essayez d’acheter des produits bio, équitables et écologiques, quitte à dépenser quelques euros de plus. Vous pensez ainsi faire votre possible pour réparer les désastres écologiques provoqués par les multinationales et autorisés par les gouvernements. Si cela part d’un bon sentiment, sachez que cette pratique n’est pas la solution. En effet, les firmes qui vous vendent ces produits bio sont également celles qui détruisent l’environnement ! Elles s’arrangent simplement pour que leurs produits aient l’air plus écologiques en utilisant les techniques du “greenwashing”. Êtes-vous prêt à découvrir comment les entreprises vous manipulent ?

Commentaires :

Red
2020-03-22 23:25:38
Il est clair que nous sommes manipulés par c multinationales afin de mieux nous endormir et nous pousser a consommer leurs produits sans broncher. Meme si le ton du livre est plutôt sombre et alarmiste.. il permet aussi d'ouvrir les yeux sur ces pratiques ou trônent le mensonge et la fourberie.
José Salloum
2020-02-02 22:13:57
J’entends clairement le constat donné sur les intentions malsaines des multinationales, leur impact sur l’environnement et l’effet sur notre santé... par contre le pessimisme du style de l’auteur ne donne pas envie de lire le livre.. dommage