Koob de

No Society

de Christophe Guilluy par Amélie Maquiaba

publié le 21/01/2020

En lisant ce koob, vous découvrirez que la fracture sociale dans les sociétés occidentales découle d’une politique de mondialisation imposée par la classe dominante.

Vous découvrirez aussi :

  • que la classe moyenne s’est affaiblie sous la pression d’un modèle économique soumis aux normes internationales ;

  • que la classe dominante nie volontairement les effets négatifs de la mondialisation ;

  • que l’augmentation des votes populistes est la conséquence de la fracture sociale ;

  • que la classe populaire a perdu ses repères culturels ;

  • que la classe dominante perd de son influence et de sa crédibilité auprès de la classe populaire.

Les tensions sociales, économiques et culturelles n’ont jamais été aussi fortes ces dernières décennies. Les récents bouleversements politiques, les révoltes et l’augmentation des réformes sont autant de signes d’une société qui se fracture. Cela se fait au bénéfice d’un modèle économique et social mondialisé, qui ne favorise qu’une petite partie de la population : celle de la classe bourgeoise. Qui se cache derrière l’eldorado supposé de la mondialisation ?

Commentaires :

user_5e0b0a228478b
2020-01-31 12:54:09
Vision intéressante de par son angle de vue des causes et conséquences des fractures et divisions sociales. À découvrir !
Nico L
2020-01-27 22:56:25
Koob très intéressant