Koob de

Une autre fin du monde est possible

de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle par Amélie Maquiaba

publié le 10/12/2019

En lisant ce koob, vous découvrirez que la fin du monde est une opportunité de se transformer et de faire évoluer la société.

Vous découvrirez aussi :

  • que l’effondrement de la civilisation est semblable à une période de deuil ;

  • que l’entraide et la solidarité sont les socles qui permettent à la civilisation de se préparer aux bouleversements à venir ;

  • que les mythes qui structurent la société empêchent de voir le monde différemment ;

  • que la société est encore au stade d’adolescent et doit grandir ;

  • qu’il est indispensable de renouer les liens perdus avec la nature.

L’effondrement, ou la fin du monde tel que vous le connaissez, est inévitable. L’accepter passe par une étape de souffrance, mais il est possible d’en tirer des enseignements pour se transformer. D’abord, sur le plan extérieur, en changeant votre rapport aux autres êtres vivants et au monde qui vous entoure. Ensuite, sur le plan intérieur, en faisant émerger vos parts d’ombres, en apprenant des choses sur vous-même et sur votre richesse intérieure. Le tout vous permettra de vous reconnecter à la nature et de créer une nouvelle société plus intuitive et écologique. Êtes-vous prêt à rentrer dans le monde “post-effondrement” ?


Biographie de l'auteur

Pablo Servigne est né à Versailles en 1978. Ingénieur agronome durant plusieurs années en Belgique et docteur en sciences à l'université libre de Bruxelles, il quitte le monde universitaire en 2008 pour rejoindre le mouvement de la transition écologique. Il se consacre alors à la permaculture, l'agriculture urbaine et l'agro-écologie. Pendant quatre ans, Pablo Servigne travaille à la Barricade, une association liégeoise d'éducation populaire. Depuis 2010, il collabore avec les journaux belges antiproductivistes et écologiques, "Kairos" et "Imagine demain le monde". Il rejoint l'Institut Momentum de Paris en 2013, puis l'association Adrastia en 2015. Auteur devenu indépendant, il est aujourd'hui connu pour ses articles, ses ouvrages, mais aussi ses nombreuses conférences et formations.


Ingénieur agronome et docteur en biologie, Gauthier Chapelle débute son parcours professionnel par une thèse en biologie en Antarctique à l'Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique. Durant cinq années, de 2002 à 2007, il collabore ensuite avec la Fondation Polaire Internationale sur le thème de la sensibilisation aux changements climatiques. En 2006, Gauthier Chapelle cofonde l'association Biomimicry Europa, puis le bureau d'études Grennloop quelques mois plus tard avec comme objectif de promouvoir le biomimétisme en Europe, et plus particulièrement en France. Conférencier et auteur de nombreuses publications scientifiques sur ce thème, Gauthier Chapelle se décrit par ailleurs comme un amoureux de la nature, des oiseaux, des cétacés et des plantes sauvages comestibles.

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.