Koob de

Le Poids des apparences

de Jean-François Amadieu par Caroline de Blay

publié le 11/09/2020

En lisant ce koob, vous découvrirez comment l’apparence physique joue un rôle sociologique plus déterminant que ce que vous pouviez croire.

Vous découvrirez aussi :

  • qu’il existe des critères de beauté reconnus par tous au sein d’un même groupe social ;

  • que l’apparence joue un rôle dans la vie scolaire des enfants ;

  • que la beauté constitue un capital qui sera évalué sur le marché matrimonial ;

  • que l’apparence amplifie le phénomène de reproduction sociale ;

  • que l’apparence physique joue un rôle dans presque tous les domaines de la vie.

L’apparence physique est un sujet difficile à aborder. Lorsqu’il s’agit de justifier un choix, personne n’admet son importance. En effet, ni les institutions ni les hommes ne veulent se rendre coupables d’un délit de superficialité. Pourtant, l’apparence, les traits du visage et la forme du corps sont des critères plus déterminants que ce que vous pouvez croire. Ces derniers influencent de manière inconsciente le sujet qui les observe, et ce dans tout type de situations : de l’école au bulletin de vote, en passant par le monde du travail. La beauté joue un rôle plus grand et plus complexe dans les relations humaines que ce qui est admis. Plongez dans le monde tabou des effets de la beauté !


L’avis de l’auteure du koob, Caroline de Blay :

“Nous sommes tous préoccupés par l’apparence : ce qu’elle dit de nous, ce qu’elle nous apprend des autres. Dans ce livre, Jean-François Amadieu nous montre à travers des exemples simples la complexité de notre rapport au physique : nous essayons toujours de minimiser le rôle fondamental qu’il peut jouer dans nombre de cas de figure, tout en y étant très attaché. Il faut noter cependant que le livre et les études sur lesquelles il se fonde sont un peu datés. La vision des femmes et de leur rôle peut aujourd’hui paraître assez étroite, voire simpliste par rapport à l’évolution de la société.

Je recommande ce livre à tous ceux qui cherchent quelques pistes de compréhension au sujet de l’apparence et de la beauté. L’approche sociologique montre que les vérités immuables n’existent pas dans le domaine des perceptions mais aident à comprendre quelques fondamentaux sur la vie en société.”

+

Commentaires :

Wiliak
2020-10-03 06:37:46
Très belle synthèse !