Koob de

Un président ne devrait pas dire ça...

de Gérard Davet, Fabrice Lhomme par Constance de Ayala

publié le 25/11/2016

En lisant ce koob, vous apprendrez comment s’est instauré un décalage entre l’action de François Hollande, président de la République et la façon dont elle est ressentie par l’opinion publique.

Vous découvrirez également que :

- rien ne prédisposait François Hollande à devenir président de la République ;

- taxé d'immobilisme, il est pourtant parvenu à mettre en place des avancées économiques et sociales ;

- sa personnalité complexe est un atout à l'international mais elle constitue un sérieux handicap en France ;

- en dépit de son étiquette socialiste, il n'hésite pas à mener une politique libérale quitte à prendre de sérieux risques avec sa majorité.

Président le plus impopulaire de la Ve République, François Hollande aura mené un quinquennat exceptionnel.

Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au journal Le Monde, souhaitaient suivre un président qui représentait l'exact contraire de Nicolas Sarkozy et qui accepterait de se livrer lors d’une série d’entretiens, sans droit de regard sur le manuscrit final.

À travers ces rencontres qui ont commencé avant la primaire de 2011 et se sont poursuivies jusqu’à l’été 2016, les auteurs ont cherché à comprendre le fonctionnement du président de la République. Cet exercice qui semblait facile au vu du nombre de confidences distillées ici et là, est devenu une tâche complexe tant l'homme, sous son apparente bonhomie, leur a paru insondable.


Biographie de l'auteur

Gérard Davet

Gérard Davet est né le 25 août 1966 à Courbevoie. Il se lance dans le journalisme après avoir obtenu son baccalauréat et entre à l’Institut pratique de journalisme de Paris. Jeune diplômé, il travaille pour Le Parisien de 1987 à 1999. C’est au sein de ce journal que Gérard Davet fait la rencontre de Fabrice Lhomme, un journaliste avec lequel il collaborera quelques années plus tard. Après avoir reçu le prix spécial de la fondation Varenne, il rejoint le service politique du Parisien jusqu’en 2001. L’année suivante, Gérard Davet est recruté par le service des sports du Monde. Il y reste trois ans et intègre ensuite le service politique de ce même journal avant de devenir chef du service des informations générales. Depuis 2011, il travaille avec Fabrice Lhomme comme journaliste d’investigation au Monde. Gérard Davet donne aussi des cours de journalisme au CFJ et à l’Institut pratique de journalisme.

Fabrice Lhomme

Né le 17 novembre 1965, Fabrice Lhomme s’oriente vers le journalisme dès l’obtention de son baccalauréat. Il étudie successivement l’IUT de Tours puis à l’École Supérieure de Journalisme de Paris. Après ses études, Fabrice Lhomme se consacre à la radio. L’année 1989 marque cependant un tournant dans la carrière du journaliste : en plus d’être recruté par Le Parisien, il fait la rencontre de Gérard Davet avec qui il collaborera quelques années plus tard. Il quitte ensuite ce journal pour intégrer France Soir, L’Express puis Le Monde. En 2006, il devient rédacteur en chef de l’Équipe magazine et y reste deux ans. Depuis 2011, il travaille comme journaliste d’investigation au Monde aux côtés de Gérard Davet : les deux hommes sortent ainsi plusieurs livres qui deviennent des bestsellers. Fabrice Lhomme est également professeur de journalisme au CFJ et à l’Institut pratique de journalisme.

Commentaires :

virginie.desforges
2017-11-19 18:54:16
Un portrait honnête de notre ancien président, de ses qualités et défauts.
marquenm
2017-03-04 08:46:16
Super pr comprendre les motivations de Hollande et sa personnalité. Le quinquennat s'explique.
pintotiffany
2017-01-03 18:21:08
Quelques coquilles mais le livre est très bien synthétisé. Manque parfois de clarté mais l'essentiel y est.
t.boisbou
2016-12-22 08:29:56
Très bon. Quel décalage entre la vision de Moi Président et la réalité!
danielpavard.defresne
2016-12-07 15:24:19
très interressant ,très bien écrit .
remypautrat
2016-12-03 00:35:51
Good
commande.perignon
2016-12-01 13:16:28
Très bonne idée de résumer des livres politiques. Celui de Fillon m’intéresse