Koob de

The innovator's dilemma

de Clayton M. Christensen par Guillemette Allard-Bares

publié le 25/05/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez les raisons des difficultés des entreprises face à certaines innovations et les stratégies qui peuvent permettre de les surmonter.

Vous découvrirez aussi que :

- les innovations de rupture changent foncièrement les règles d’un marché ;

- les grands principes de la gestion d’entreprise ne peuvent s’appliquer à tous les contextes ;

- une série de défis vient faire obstacle au développement d’une technologie de rupture par les entreprises établies ;

- pour les surmonter, il faut s’adapter par le biais d’une structure nouvelle.

Voilà un constat surprenant : des sociétés solides et performantes, ayant prouvé par le passé leur capacité d’innovation, rencontrent souvent un échec brutal face à des technologies venant révolutionner leur marché. Cela n’est pas dû à un manque de compétences de leur part. Au contraire, c’est leur respect scrupuleux des règles de gestion qui les empêche de s’adapter à temps. Ce paradoxe nécessite une approche nouvelle, tenant compte des spécificités de certaines innovations.


Biographie de l'auteur

Né le 6 avril 1952 à Salt Lake City dans l'Utah, Clayton M. Christensen est un professeur américain de business à la Harvard Business School. Diplômé d'Harvard, il reçoit le grade de docteur en administration des affaires ; il continue aujourd'hui d'y enseigner sa discipline. Reconnu comme l'un des théoriciens du business les plus influents par le magazine Forbes en 2011, il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages traitant des innovations en matière de business. Clayton M. Christensen est d'ailleurs un auteur de véritables best-sellers dans sa catégorie. Avec des ouvrages comme "The Innovator's Dilemma" en 1997, "Disrupting Class" en 2008 ou "The Innovator's Prescription" en 2010, il assoit sa position de meilleur penseur en affaires de sa génération. Diagnostiqué d'un lymphome depuis 2010, il a également subi un accident ischémique transitoire la même année qui ne l'empêche pas de continuer ses activités d'enseignement et d'écriture avec la publication de deux ouvrages en 2011, "The Innovative University" et "The Innovator’s DNA".

Commentaires :

olivier.beaunay
2017-08-14 22:26:11
Une référence
matthieu.jacquier
2017-03-08 08:25:02
Très inspirant sur les facteurs d'innovation et l'analyse des positions établies des entreprises
camlecontedhar
2016-12-01 17:14:30
Bien résumé
plecarrerespro
2016-11-11 19:12:25
Lucide !
fburdin
2016-10-30 23:28:30
Bonne théorie globale