Koob de

Les six chapeaux de la réflexion

de Edward de Bono par Céline Herreman

publié le 01/06/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez que depuis plus de 2 000 ans, les êtres humains utilisent des arguments pour débattre d’un sujet et ainsi, espérer obtenir ce qu’ils souhaitent. C’est une erreur. Les six chapeaux de réflexion sont une méthode de “pensée latérale” qui s’avère être beaucoup plus efficace. Découvrez-la.

Vous découvrirez aussi :

- que la méthode des six chapeaux de réflexion est simple à envisager et à utiliser ;

- ce que sont et à quoi servent les six chapeaux ;

- qu’ils ont chacun une couleur et une fonction ;

- que cette méthode est universelle.

Edward de Bono est un médecin et un psychologue né en 1933 à Malte. Il a mis en place une méthode de pensée révolutionnaire très efficace qui peut être utilisée partout dans le monde.

Sa technique simple et utilisable par tous a fait ses preuves en faisant gagner du temps et de l’argent à ceux qui l’utilisent. Alors, pourquoi avoir mis tant de temps à découvrir une meilleure méthode décisionnelle que la confrontation argumentaire classique ?



Biographie de l'auteur

Edward de Bono est né à Malte en 1933. Il étudie à l’université de Malte où il est diplômé en médecine. Puis, le jeune homme se rend en Angleterre où il intègre le Rhodes Scholarship à Oxford et obtient une maîtrise en psychologie et en physiologie. Un doctorat en médecine, un doctorat honorifique en design et un doctorat honorifique en droit complètent ses diplômes. Edward de Bono exerce le métier de professeur dans plusieurs universités dans le monde. En 2005, il est élu premier président de la fondation The Leonardo da Vinci Society for the Study of Thinking qui promeut l’excellence dans la réflexion et l’enseignement. En 2009, il est l’un des 27 ambassadeurs de l’Année européenne de la Créativité et de l'Innovation. Cet auteur a enseigné ses concepts (et notamment la pensée latérale) à un public varié : organismes gouvernementaux, sociétés clientes, individuels, etc. Edward de Bono a écrit plus de 50 ouvrages, traduits en 34 langues. 

Commentaires :

f.tisseyre
2017-10-27 22:35:38
Connaissances applicables immédiatement en entreprise
10212513510218160
2017-08-01 08:50:20
Il aide à entrevoir une pluralites de possibilités face aux différents fonctionnements des cerveaux egagés et prône une certaine équité et excatitude en fin de session! Tres instructif!
delphine.malarde
2017-07-28 21:26:17
Il existe de meilleurs méthodes pour résoudre les confrontations d'idées - issue tree et pyramid structure utilisé par Mckinsey
jerome.faure
2017-06-29 08:31:28
Le cas pratique est clair mais je connaissais la méthode et j'avais un a priori positif.
jean.suiloin
2017-06-08 11:37:44
Voici ce que j'en pense en suivant la méthode des chapeaux: - blanc (objectivité): c'est une méthode pour tirer le meilleur parti des réunions en maximisant le pouvoir de l'intelligence collective. Il s'agit de séparer différents registres de discussion pour que lors de chaque phase, tous les participants pensent ensemble, dans la même direction, plutôt que les uns contre les autres. Les chapeaux symbolisent chacun des phases de la discussion. Le résumé explique successivement chacune de ces phases. - rouge (sentiments): je suis perplexe et dérangé par le traitement simpliste réservé à l'argumentation. Mais je pressens que cette méthode touche à quelque chose d'important. - noir (critique): c'est caricatural et cela donne une image caricatural des capacités de discussion argumentée des gens, limite infantilisant. Discussion argumentée et dispute stérile semblent confondues. C'est un peu ridicul et peu pratique de devoir porter successivement une multitude de chapeaux de couleurs différentes. - jaune (positif): ça permet de cadrer très clairement les discussions, d'éviter de tout mélanger (faits, jugements, sentiments, idées, etc.) et surtout cela canalise l'énergie du groupe dans une même direction tout en permettant à chacun de libérer les tensions liées aux sentiments, qu'on peut exprimer sans jugement, et aux conflits d'égo. Ca met bien en valeur tous les éléments qui doivent être pris en compte dans une discussion pour qu'elle soit fructueuse. - vert (créativité, latéralité): les chapeaux ne sont qu'un symbole, on peut sans doute en trouver d'autres, plus souples, comme une led ou un écran dont on ferait varier la couleur, ou des cartes, ou des auto-collants, etc. La méthode peut sans doute fonctionner pour les "discussions intérieures", qu'on mène seul, et qu'on pourrait suivre par ex. dans une carte mentale adéquate. - bleu (arbitrage): il y a de bonnes choses à tirer de cette méthode, même si sa présentation (résumée) semble un peu simpliste, et en comprenant bien que cela ne revient pas à dévaloriser l'argumentation mais à insiter les participants à l'utiliser en parallèle, dans le même direction, plutôt que les uns contre les autres, tout en prenant très bien en compte la diversité possible des points de vue et tout en favorisant fortement la créativité, même de ceux qui ne s'en croient pas capables. Si ce n'est à adopter avec de vrais chapeaux, c'est tout du moins à adapter.