Koob de

La nouvelle société du coût marginal zéro

de Jeremy Rifkin

publié le 26/04/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez que le capitalisme agonise et que nous entrons dans une ère économique nouvelle, fondée sur l’abondance de biens, l’entraide et le partage.

Vous découvrirez aussi que :

- le capitalisme agonise de sa propre logique à produire à des coûts toujours plus bas ;

- il est remplacé par une économie d’abondance de biens et d’énergies gérées au niveau local ;

- la collaboration et le partage remplacent la concurrence et la course au profit ;

- l’accès aux biens et aux services prime sur la possession et la propriété ;

- la société renoue avec les instincts biologiques qui lui ont permis de survivre : l’empathie et l’entraide.

Avec la fin du capitalisme, explique le spécialiste de la prospective Jeremy Rifkin., disparaissent les comportements individualistes liés à la recherche du profit et du bien-être personnel. À la place du capital financier s’impose le capital social à travers une économie où l’accès aux services prime sur la propriété, où les communaux collaboratifs - coopératives, crowfunding, petits producteurs d’énergie verte, soit des millions de structures organisées collectivement - gèrent les ressources et les besoins collectifs. Cette révolution rend obsolètes les valeurs du capitalisme et de l’économie de marché qui structurent depuis deux siècles la société. La question est maintenant de comprendre comment s’organise une économie devenue intelligente et collaborative. Si le capitalisme n’est pas prêt à se laisser balayer sans réagir, il commence cependant à intégrer certaines caractéristiques de la nouvelle économie.

+

Biographie de l'auteur

Né le 26 janvier 1945 à Denver, Jeremy Rifkin grandit à Chicago. Il suit d'abord des études d'économie avant de s'intéresser au droit international et à la diplomatie, obtenant une maîtrise d'affaires internationales en 1968. Dès 1977, il crée avec Ted Howard une fondation dont l'objet consiste en la veille des phénomènes émergents, des grandes tendances et de leurs impacts économiques d'abord, mais aussi environnementaux, culturels et sociaux. Puis, il fonde une table ronde permanente dite "de la troisième révolution industrielle" qui regroupe une centaine d'éminents spécialistes explorant les potentiels dans les domaines de la construction, de la logistique et des énergies. Conseiller de nombreux PDG et politiciens, Jeremy Rifkin est maître de conférences à l'université de Pennsylvanie où il défend notamment l'économie de l'hydrogène basée sur des sources renouvelables d'hydrogène, thème qui donne lieu à de nombreuses publications de sa part.

Commentaires :

vincentdom
2017-01-23 20:44:01
Très intéressant, je vais l'acheter de ce pas, passionnant.
plecarrerespro
2016-11-11 19:10:12
Clair, bien résumé sur un sujet de prospective et d'actualité !! La vision de Rifkin est à suivre, en adhérence avec les transformations profondes en cours.