Koob de

L'âge de la multitude

de Nicolas Colin, Henri Verdier

publié le 08/04/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez des pistes de réflexion pour aider les organisations — États, grandes entreprises et autres institutions — à s’adapter aux changements majeurs qu’a engendré la révolution numérique.

Vous découvrirez aussi :

- pourquoi les organisations ont autant de difficultés à s’adapter aux changements issus de la révolution numérique ;

- en quoi les entrepreneurs sont les moteurs de l’économie numérique ;

- comment l’hyperfluidité du monde favorise l’émergence de la multitude ;

- ce qui fait de la multitude l’externalité la plus importante pour toute organisation ;

- que l’idée de cycles d’innovation est dépassée : l’innovation est désormais permanente, et toujours inachevée, d’où une économie de l’itération ;

- quelles sont les quatre options qui s’offrent aux organisations pour embrasser l’économie numérique ;

- en quoi les plateformes peuvent aider l’État à rester pertinent dans cette nouvelle économie.

Si le grand public s'est approprié les technologies numériques en un temps extrêmement court (inférieur à une génération), les organisations telles que les entreprises ou les institutions étatiques peinent à s’approprier et à tirer parti du plus grand actif immatériel que la révolution numérique ait pu créer : la puissance de la multitude. Cet effet de multitude est né de la possibilité de communiquer et de coordonner des individus, possibilité démultipliée par la technologie numérique.

Penser la révolution numérique comme l’expression de la puissance de la multitude est le seul moyen de réhabiliter les organisations, dans un monde où elles sont devenues obsolètes. Ce livre donne dans un premier temps les grandes clés de lecture de la révolution numérique à l’œuvre, puis offre des pistes stratégiques d’adaptation à destination des organisations, en particulier des institutions étatiques.


Biographie de l'auteur

Nicolas Colin est un entrepreneur, un professeur et un écrivain français. Il est né en 1977, au Havre. Après avoir obtenu un diplôme en sciences informatiques à Télécom Bretagne et un master en administration publique à l'Institut d'études politiques de Paris, Nicolas Colin devient inspecteur des finances. Suite à quoi, il fonde TheFamily, une entreprise investissant dans des startups et les accompagnant d'un point de vue stratégique. En parallèle, il publie des livres qui deviendront incontournables en matière d'économie du numérique, dont « L'Âge de la multitude ». Cette reconnaissance lui permet de devenir professeur, au sein de l'université Paris-Dauphine, et journaliste économique à L'Obs. Durant deux années, Nicolas Colin a également été membre de la CNIL, au sein de laquelle il était en charge de l'expansion de l'offre online de contenus culturels.

Commentaires :

t.boisbou
2016-12-22 08:26:38
Un livre peu intéressant basé sur un verbiage abstrait.