Koob de

L'âge de la multitude

de Nicolas Colin, Henri Verdier par Florence Aubry

publié le 08/04/2016

En lisant ce koob, vous apprendrez que la révolution numérique a déjà eu lieu, et qu’il s’agit maintenant pour les différents acteurs en présence de s’y adapter, en prenant en compte la créativité de la multitude.

Vous découvrirez aussi :

que la valeur se trouve à l’extérieur des organisations, dans la puissance créatrice de la multitude ;

La différence entre les applications et les plateformes ;

L’idée de cycles d’innovation est dépassée. L’innovation est désormais permanente, et toujours inachevée. D’où une "économie de l’itération" ;

Le numérique n’est pas une filière, et ne se réduit pas à la technologie.

Nicolas Colin et Henri Verdier partent du paradoxe suivant : pourquoi, alors que la révolution numérique existe depuis plus de 25 ans, les acteurs ont-ils encore du mal à s’adapter à cette nouvelle donne ?


Biographie de l'auteur

Nicolas Colin est un entrepreneur, un professeur et un écrivain français. Il est né en 1977, au Havre. Après avoir obtenu un diplôme en sciences informatiques à Télécom Bretagne et un master en administration publique à l'Institut d'études politiques de Paris, Nicolas Colin devient inspecteur des finances. Suite à quoi, il fonde TheFamily, une entreprise investissant dans des startups et les accompagnant d'un point de vue stratégique. En parallèle, il publie des livres qui deviendront incontournables en matière d'économie du numérique, dont « L'Âge de la multitude ». Cette reconnaissance lui permet de devenir professeur, au sein de l'université Paris-Dauphine, et journaliste économique à L'Obs. Durant deux années, Nicolas Colin a également été membre de la CNIL, au sein de laquelle il était en charge de l'expansion de l'offre online de contenus culturels.

Commentaires :

t.boisbou
2016-12-22 08:26:38
Un livre peu intéressant basé sur un verbiage abstrait.