Koob de

Entrepreneuriat féminin, mode d’emploi

de Martine Liautaud, Marie-Claire Capobianco par Nathalie Fintzel

publié le 23/11/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment les femmes s’imposent de plus en plus, et avec succès, dans le monde de la création et de la direction d’entreprise.

Vous découvrirez aussi :

- qu’une femme est aussi apte qu’un homme à créer et gérer une entreprise ;

- que la discrimination existe aussi au niveau administratif et financier de la démarche professionnelle ;

- que certains traits de caractère propres aux femmes sont des atouts dans le monde de l’entreprise ;

- que les femmes sont très solidaires lorsqu’il s’agit d’entraide et d’évolution professionnelle.

Nombreuses sont les femmes qui, insatisfaites du système économique dirigé par les hommes, se lancent dans la création d’entreprise. Cette démarche “a priori” compliquée demande généralement une proximité relationnelle forte à autrui, grâce à des réseaux très actifs. Les futures entrepreneures ont besoin de connaître leurs interlocuteurs et leur terrain d’investissement. C’est pourquoi cet ouvrage, écrit par deux femmes très impliquées dans la création et le soutien aux entreprises, donne de multiples pistes concrètes pour toutes les entrepreneures en devenir. 


Biographie de l'auteur

Marie-Claire Capobianco commence sa carrière professionnelle en 1976 à BNP Paribas : elle occupe alors différents postes dans le domaine de la banque de détail. En 2002, elle prend la direction de la section BNP Paribas Banque Privée France. Six ans plus tard, elle dirige BNP Paribas Wealth Management et y reste jusqu'en 2011. Depuis 2012, elle est à la tête de la Banque de Détail BNP Paribas en France. Elle est aussi membre du comité exécutif du groupe BNP Paribas. Marie-Claire Capobianco est également auteure — elle écrit ""Entrepreneuriat féminin : mode d'emploi"" en 2014 —, présidente de l'Institut national de la relation client, membre du conseil exécutif du MEDEF et membre du conseil de l'ADIE. Enfin, Marie-Claire Capobianco est chevalier de l'ordre national du Mérite.

Martine Liautaud a obtenu une licence en droit des affaires à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne en 1973. Elle reprend ses études en 1989 pour intégrer la Stanford University Graduate School of Business et en sort diplômée la même année. C'est au Groupe Suez qu'elle commence sa carrière professionnelle en 1974 : elle devient directrice et cofondatrice de Financière Indosuez. Jusqu'en 2000, elle est vice-présidente et actionnaire du groupe La Martinière, ainsi que co-présidente fondatrice et actionnaire de la Compagnie Industrielle et Financière Concorde. Martine Liautaud a fondé sa propre société, Liautaud & Cie, spécialisée dans les conseils stratégiques aux groupes français et les fusions acquisitions. Elle a également lancé Women Business Mentoring Initiative, une association qui promeut l'entrepreneuriat féminin. Enfin, elle est l'administratrice de CentraleSupélec.

Commentaires :

ombeline.becker
2018-03-11 18:20:15
Intéressant mais trop light et n’expliquant pas suffisamment les freins à l’entrepreneuriat féminin.