Koob de

Building Social Business

de Muhammad Yunus par Henri-Benoît Stuart

publié le 06/12/2017

En lisant ce koob, vous apprendrez quelles sont les conceptions de Muhammad Yunus, le créateur de la Grameen Bank ou “banque des pauvres”, en matière d’économie sociale.

Vous apprendrez aussi :

- que Danone est une entreprise pionnière de l’économie sociale ;

- que c’est également le cas de Veolia ;

- que l’économie sociale se propose de former des infirmières dans les pays en voie de développement ;

- qu’elle ne distribue pas de dividendes ;

- que l’économie sociale ne fonctionne pas à perte, qu’elle doit équilibrer ses comptes ;

- que la famine de 1974 au Bangladesh est directement à l’origine de l’économie sociale.

L’économie sociale n’est ni un mythe, ni une illusion, ni un rêve, ni une utopie. C’est, tout simplement, une transformation radicale du capitalisme. Au lieu de rémunérer les actionnaires, l’économie sociale se donne comme but premier et ultime la satisfaction des besoins humains fondamentaux : la santé, la nourriture, l’éducation, etc. Et ce, dans toutes les parties du monde, même si, bien entendu, les pays en voie de développement sont les premiers concernés. Dans ces pays, en effet, le capitalisme a des racines moins profondes que dans les pays industrialisés et peut donc être plus facilement refaçonné… Mais qui sait que la Grameen Bank, la “banque des pauvres” de Muhammad Yunus, a des filiales à New York et à San Francisco ? Ce livre est un électrochoc salutaire pour tous ceux qui ronronnent dans le conformisme d’un capitalisme condamné à court terme. 


Biographie de l'auteur

Né le 28 juin 1940 dans le district de Chittagong, au Bangladesh, où il grandit dans une famille pauvre, Muhammad Yunus s'inscrit en 1957 à l'université de Dacca. Il y décroche sa licence d'économie en 1960 puis sa maîtrise en 1961, et devient aussitôt enseignant au Chittagong College ainsi qu'entrepreneur dans une usine high-tech du Pakistan oriental. En 1965, il part poursuivre ses études aux États-Unis, puis il revient mettre ses compétences au service de son pays natal après la libération du Bangladesh en 1971. En 1976, il fonde la première institution de microcrédit, la Grameen Bank, entreprise pour laquelle il reçoit en 2006 le prix Nobel de la paix et le surnom de "banquier des pauvres". Parmi les nombreux titres honorifiques qu'il a reçus, l'économiste Muhammad Yunus a été récompensé par le Nobel d'économie et l'Independance Day Award.

Commentaires :

benoitbegue
2018-01-10 14:31:33
Sujet interessant.
jeanbe_orgeret
2017-12-14 20:59:13
Un concept novateur et très porteur