Koob de

Sodoma

de Frédéric Martel par Laetitia Trehet

publié le 09/07/2019

Dans ce koob, vous découvrirez que la question de l’homosexualité joue un rôle central dans l’histoire récente du Vatican et de l’Église.


Vous découvrirez aussi :

  • que la morale sexuelle prônée par les cardinaux et haut placés de l’Église cache et protège souvent une double vie homosexuelle ;

  • que la répression de l’homosexualité crée une société de suspicion, de connivence et de pression ;

  • que la culture du secret a permis la dissimulation de crimes sexuels ;

  • que le pape François qui condamne et combat cette hypocrisie est impopulaire au Vatican ;

  • que les traditionalistes homophobes cachent le plus souvent des homosexuels ;

  • que la question de l’homosexualité divise le Vatican entre les pro-Benoît et les pro-François.


Les scandales du “Vaticanleak”, le silence sur les affaires de violences sexuelles et la démission du pape Benoît XVI sont les conséquences d’un système. Celui-ci est basé sur l’existence d’une double vie homosexuelle couplée à une homophobie violente de la part de ceux qui la vivent. Sous Jean-Paul II, une idéologie conservatrice anti-homosexuelle se met en place. Sous Benoît XVI, la répression est au plus haut. Depuis, le pape François dénonce régulièrement dans ses discours les hypocrites de l’Église menant une double vie souvent corrompue. Qui sont ces hypocrites dont parle le pape ? Quels mécanismes, qui régissent le fonctionnement de l’Église catholique, ont mené à cette situation ?

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.